Author Topic: 45e Régiment d'Infanterie de Ligne (IVe Corps)  (Read 11734 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline 45e_Official

  • Private
  • *
  • Posts: 22
  • 45e since 2010.
    • View Profile
  • Nick: 45e Régiment
  • Side: Neutral
45e Régiment d'Infanterie de Ligne (IVe Corps)
« on: February 03, 2017, 10:00:08 pm »





Pourquoi rejoindre les rangs du 45ème ? C'est le meilleur moyen d’alterner le combat à distance et le corps à corps , et la meilleure façon de s’améliorer dans ces deux domaines. Cela permet d’être toujours au cœur du combat, on s’ennuie rarement : si le 45ème ne combat pas c’est qu’il est en mouvement ! De la discipline dans les manœuvres et les diverses formations : ligne simple, double ligne, formation anti-cavalerie … Bref, des batailles variées et tactiques ! Quoi de mieux que faire feu à l’ordre du commandant, en même temps que vos camarades ? Quoi de mieux que de prier pour ne pas se prendre une balle ennemie, dans la fumée et les cris de vos compagnons tombant à vos côtés ? Quoi de mieux que de se ruer héroïquement à la charge aux côtés de vos frères d’armes ? Quoi de mieux que de se rendre compte que l’on a annihilé tous ses adversaires d’une balle dans la tête ou d’un coup de baïonnette ?










Effectif Total du Régiment: 41:

Officier

Capitaine

Sous-Lieutenant




Sous-Officiers

Adjudant-Chef

Adjudant Syrcrim

Sergent Bastille
Sergent Exeter


Eleve Sous-Officier



Caporaux


Caporal Extaz
Caporal Pirex




Soldats

Soldat Vétéran Méphisto
Soldat Vétéran Ulysse
Soldat Vétéran Zombrax71
Soldat Vétéran Lovecat
Soldat Vétéran Ecombre

Soldat Première Classe MegaCrow
Soldat Première Classe Lucas
Soldat Première Classe Groliath
Soldat Première Classe Gwenelg
Soldat Première Classe Hyroes
Soldat Première Classe Pontonnier
Soldat Première Classe Hearthland
Soldat Première Classe RzR


Soldat Deuxième Classe KILLER_CROC
Soldat Deuxième Classe Gimli
Soldat Deuxième Classe Jordan
Soldat Deuxième Classe Toxen
Soldat Deuxième Classe XIVE
Soldat Deuxième Classe Zarwen


Soldat Marcel
Soldat FoxTrot
Soldat Rekoj
Soldat Toussain
Soldat Dius






Recrues

Spoiler
Recrue Zombina
Recrue Omou
Recrue SkyofPotatoes
Recrue Chinkies
Recrue Flyhart
Recrue Freki
Recrue Kuro_Zetsu
Recrue Svarog
Recrue Shoot
Recrue LeBerchill
Recrue Isaac_Blixen
Recrue Sheytalio

[close]

Conscrits
Spoiler
Variex
[close]





Le 45e Régiment d’Infanterie est le plus ancien régiment de Ligne de la communauté française. Remontons en décembre 2010 : Bastien (anciennement Maréchal) fonde avec quelques amis le 2e régiment de hussards, qui devient rapidement le 7e Régiment de hussards. Le succès de ce premier régiment uniquement francophone est tel que en avril 2011, Bastien décide de créer le IVe Corps d’Armée Français. Le 45e Régiment d’Infanterie est né ! Mekaz sera le premier colonel du régiment jusqu’en juillet 2011 où les commandes reviennent au capitaine Molotof puis au capitaine Suchet. En octobre 2011, a lieu la « scission » du IVe : plusieurs piliers du IVe dont Suchet fondent le 14e Régiment d’Infanterie de Ligne. Dans la réorganisation interne, c’est au lieutenant Aussenac que revient le lead, secondé par l’Adjudant Stéphane. En mars 2012, le 2e Régiment de Grenadiers de la Garde Impériale est reformé avec Stéphane à sa tête. Au printemps 2012, le Sous-Lieutenant Napoléon devient le chef du 45e mais l’été arrivant, il laisse sa place à un triumvirat de trois sergents : Killian, Diablo et Lightar. Le 4 juillet 2012, Killian est nommé Sous-Lieutenant et Diablo accède au grade d’Adjudant-Chef. Le 31 janvier 2016, Killian quitte enfin son grade de Capitaine. Son second, le Lieutenant Vadé prend le commandement du régiment. En Octobre 2017, le Sous-Lieutenant Dark-Knight (alors second du Capitaine Vadé) décide de quitter le IVe Corps et par conséquent le 45e. C'est au tour du Capitaine Vadé, après 7 années de loyaux services, de rendre l'uniforme en Octobre 2018, laissant ainsi la place de leader au Sergent-Chef Syrcrim.





Le 45e régiment d'infanterie de Ligne a été créé sous l'Ancien-Régime comme un régiment d'infanterie de marine, propre à servir en mer ou dans les Colonies. L'ancêtre du 45e était le régiment de "La Couronne" (navire de premier ordre). En 1796, la 45e demi-brigade d'infanterie de Ligne est formée par la fusion entre les "régiments" révolutionnaires suivants : 100e demi-brigade d'infanterie de bataille, 165e demi-brigade d'infanterie de bataille et le bataillon de volontaires des Basses-Alpes. En 1803, en conformité avec le nouveau réglement, elle devient le 45e régiment d'infanterie de Ligne sous le commandement de Jean Léonard Barrié.









  La cavalerie du général Galitzine repoussa avec succès les avant-postes français de Friedland le 13 juin, et le gros de l'armée russe commença à occuper la ville dans la nuit. L'armée française marchait sur Friedland, mais demeurait dispersée, et ce, en partie à cause de la multitude de routes et de l'étroitesse de ces dernières (de longues colonnes étant des cibles de choix pour la cavalerie de harcèlement cosaque). Sachant que Napoléon était à proximité et avec au moins trois Corps (en fait quatre : ceux de Ney, de Victor, de Mortier et la Garde), Lannes dépêcha des messagers afin de demander à l'Empereur de se hâter. Avec au mieux 26 000 hommes, Lannes obligea Bennigsen à envoyer de plus en plus de troupes à travers l'Alle pour le défaire, usant ainsi ses hommes. En étirant au maximum ses lignes pour les faire paraitre plus grandes, il expose tout son front à la fragilité caractéristique de la stratégie de la ligne mince (mise en œuvre par Villars à Malplaquet notamment). Il engage dans un premier temps les tirailleurs russes dans le bois de Sortlack avec ses propres troupes légères, qui se feront relever par les grenadiers d'Oudinot, puis sur le front de Posthenen. Il est 3 heures du matin en ce 14 juin.

Lannes put contenir Bennigsen jusqu'à l'arrivée des renforts français. 80 000 Français se massent alors sur la rive gauche de l'Alle. Les deux camps font usage de leur cavalerie afin d'éclairer puis de harceler les positions ennemies, et commence une course pour le village d'Heinrichsdorf, remportée par la cavalerie française de Grouchy et de Nansouty. Bennigsen était à présent piégé et devait se battre, car ayant jeté tous ses pontons, rendant toute retraite impossible. Son ambition démesurée et ses mensonges conditionneront sa gestion de la bataille.

Pendant ce temps, Lannes avait combattu avec hardiesse pour contenir Bennigsen. Ainsi, Napoléon craignait que les Russes n'essaient d'éviter le combat, mais à 6 heures du matin, 50 000 Russes étaient positionnés sur la rive gauche. Son infanterie, organisée en deux lignes, s'étendait entre Heinrichsdorf et Friedland et les saillants tout au long de l'Alle abritaient l'artillerie. Au-delà de la droite de l'infanterie, la cavalerie et les Cosaques s'étendaient jusqu'aux bois au nord-est d'Heirichsdorf. Quelques escadrons cosaques pénétrèrent même dans Schwonau. L'aile gauche bénéficiait également de cavalerie, et au-delà de l'Alle des batteries d'artillerie la couvrait.

Le Corps franco-polonais de Mortier apparut à Heirichsdorf et repoussa les Cosaques de Schwonau. Lannes maintint sa position, et à midi Napoléon arrivait avec 40 000 hommes. L'empereur, souriant et détendu, monte sur une hauteur d'où il peut embrasser tout le champ de bataille. Comme il est déjà tard, certains de ses lieutenants proposent de remettre l'action au lendemain. « Non, non, on ne surprend pas deux fois l'ennemi en pareille faute » répond Napoléon, et il prépare l'attaque générale. Il donna son ordre de bataille à ses subordonnés : Ney devait occuper la ligne entre Postlienen et les bois de Sortlack, Lannes devait s'approcher de sa gauche en restant au centre, Mortier restait à Heirichsdorf à gauche. Le Ier Corps de Victor et la Garde étaient en réserve à Posthenen. La cavalerie se concentra à Heinrichsdorf. L'attaque principale ciblait la gauche de l'armée russe, entassée dans une étroite bande de terre délimitée par le ruisseau du Moulin et par l'Alle.



En début d'après-midi, les deux armées sont rangées face à face, prêtes à livrer bataille. Acculés à la rivière Alle et massés devant Friedland, les Russes forment un demi-cercle dont la Grande Armée occupe la circonférence. C'est une des manœuvres préférées de l'Empereur : briser le centre pour battre séparément les deux ailes. La ville prise, les ponts détruits pour couper la retraite de l'ennemi et il n'aura plus qu'à culbuter les Russes à la rivière.

L'attaque commence plus tard, vers 17 heures. Napoléon saisit le bras du maréchal Ney et en désignant le village de Friedland, il lui dit : « Voilà votre but, marchez sans regarder autour de vous, pénétrez dans cette masse épaisse quoi qu'il puisse vous en coûter, entrez dans Friedland, prenez les ponts et ne vous inquiétez pas de ce qui pourra se passer à droite, à gauche ou à l'arrière. L'armée et moi sommes là pour y veiller. »

Ney part aussitôt au galop pour organiser son attaque. Ses forces avancent en direction de Friedland sous le feu de l'infanterie et des 100 canons ennemis, vomissant des milliers de boulets et de boîtes à mitraille. Le maréchal ordonne la marche en avant, l'arme au bras.

La fumée, provoquée par des milliers de fusils et de centaines de canons, couvre et masque les masses de l'adversaire. Si bien que la 3e division oblique trop à droite. Ney ordonne à un colonel de l'appuyer à gauche. Mais pendant qu'il lui parle ce dernier se fait enlever par un boulet. Un commandant met aussitôt son chapeau au bout de son épée en criant : « Vive l'Empereur ! En avant ! » Un second coup arrive et le commandant tombe sur les genoux, les deux jambes coupées. Un capitaine succède et fait exécuter le même mouvement. Soudain, le maréchal Ney arrive en personne et encourage ses hommes à grands coups de « Foutres noms de Dieu ». La marche vers la ville reprend, l'ennemi est refoulé malgré l'intervention de la Garde impériale russe. « Cet homme, c'est un lion ! » s'écrie avec admiration Napoléon à Mortier.

Le résultat semble incertain, mais la vaillance des dragons du général Latour-Maubourg permet à Ney de se dégager. De plus pour appuyer l'action du maréchal, Napoléon met à la disposition du général Sénarmont 36 pièces d'artillerie. Celui-ci réalise un exploit : tirant 2 800 boulets à 120 mètres des troupes en progression, ignorant leur feu, l'artillerie française décime à bout portant les carrés russes et fait rebrousser chemin à une charge de cavalerie. Il donne la victoire, une victoire éclatante et totale aux Français. En effet, Ney repart à l'assaut puis s'empare de Friedland et détruit les ponts. Le flanc droit russe est culbuté dans la rivière par une dernière charge à la baïonnette des troupes de Lannes et Mortier. La victoire est totale vers 22 heures 30.











Pour nous rejoindre, rendez-vous sur le forum du IVe Corps, où vous pourrez aussi lire les présentations de notre 11e Voltigeur, 2e Grenadiers de la Garde, 7e Hussards et 9e d'Artillerie :

N'oubliez pas de nous suivre sur Youtube, sur Twitter et abonnez vous !

Rejoignez le IVe Corps Event du Mercredi, déjà plus de 7 ans de LBs de qualité, dans une ambiance sérieuse et compétitive !

Allez voir le thread de présentation de l'ensemble du IVe Corps !


Contact

Pour organiser des évènements ou pour toute information supplémentaire, n'hésitez pas à solliciter les steam ci-dessous !

Chef du Régiment:



Sous-officier:








Huge thanks for some tables to the mighty Griff, best turkish/german around

Un grand merci à Carabino qui à réalisé ce magnifique tread et qui l'a tenu à jour depuis sa création
« Last Edit: December 22, 2018, 10:52:14 pm by 45e_Official »

Offline Draeker

  • Colonel
  • *
  • Posts: 2824
    • View Profile
  • Side: Neutral
Re: 45e Régiment d'Infanterie de Ligne (IVe Corps)
« Reply #1 on: February 03, 2017, 10:02:45 pm »
Bonne continuation  :D
Spoiler

Extrait du règlement de la LM
[close]

Offline Owindd

  • Major
  • *
  • Posts: 347
    • View Profile
  • Nick: Owindd
  • Side: Neutral
Re: 45e Régiment d'Infanterie de Ligne (IVe Corps)
« Reply #2 on: February 03, 2017, 10:04:21 pm »
hèhèhè les copains  ;D

Offline Tardet

  • Lieutenant General
  • ***
  • Posts: 6043
  • Fidelitate et Honore
    • View Profile
  • Nick: Tardet
  • Side: Neutral
Re: 45e Régiment d'Infanterie de Ligne (IVe Corps)
« Reply #3 on: February 03, 2017, 10:17:21 pm »
Don't worry about what people think, they don't do it very often.

AeroNinja

  • Guest
Re: 45e Régiment d'Infanterie de Ligne (IVe Corps)
« Reply #4 on: February 03, 2017, 10:49:16 pm »

Offline Artichaut

  • Second Lieutenant
  • *
  • Posts: 638
  • Lieutenant du Scots Guards
    • View Profile
  • Nick: Artichaut
  • Side: Neutral
Re: 45e Régiment d'Infanterie de Ligne (IVe Corps)
« Reply #5 on: February 03, 2017, 11:02:55 pm »

Offline Zarwen

  • Captain
  • *
  • Posts: 1043
  • Colonel du 31e Régiment d'Infanterie
    • View Profile
  • Side: Neutral
Re: 45e Régiment d'Infanterie de Ligne (IVe Corps)
« Reply #6 on: February 03, 2017, 11:12:32 pm »

Offline Cece

  • Second Lieutenant
  • *
  • Posts: 248
  • Former NCO in the 2e Régiment d'infanterie Légère
    • View Profile
    • IVe Corps
  • Nick: IVe_11e_Vol_Adj_Cece
  • Side: Confederacy
Re: 45e Régiment d'Infanterie de Ligne (IVe Corps)
« Reply #7 on: February 03, 2017, 11:21:20 pm »

Online Dius

  • Colonel
  • *
  • Posts: 1257
  • 31e Regiment Former
    • View Profile
  • Nick: Dius
  • Side: Confederacy
Re: 45e Régiment d'Infanterie de Ligne (IVe Corps)
« Reply #8 on: February 04, 2017, 12:03:34 am »
Quote from: Tardet
Tout le monde pensait que les 85e dominaient dans la relation de couple 31e-85e alors qu'en faite, ceux qui ont pu voir de l'intérieur savent que c'était le 31e qui portait la culotte, et de loin.
Je me souviendrais toujours du moment, à la fin de la réunion de disband du 85e, on se pose la question de savoir si on doit continuer ou pas, on discute pendant bien une heure voir plus, les 31e écoutent sagement sans rien dire. Avant de finir, on se dit que bon, on va quand même leur demander leur avis parce que c'est des potes et des mecs qui nous ont toujours soutenus.
Marc : 'Ah bha nous on avait tablé sur votre disband depuis plus d'un mois, du coup non, on est plutôt surpris en soi.'
L'EM du 85e en PLS, Dius et RzR qui dab devant leur PC. Merci, bonsoir.

Offline Edarius

  • Second Lieutenant
  • *
  • Posts: 191
  • Edarius
    • View Profile
  • Side: Neutral
Re: 45e Régiment d'Infanterie de Ligne (IVe Corps)
« Reply #9 on: February 04, 2017, 01:19:48 am »
« À la fin, nous nous souviendrons non pas des mots de nos ennemis, mais des silences de nos amis. »
- Martin Luther King

Offline Nerza

  • Major
  • *
  • Posts: 1118
  • 2ème Régiment de Hussards | Capitaine Nerza
    • View Profile
  • Side: Union
Re: 45e Régiment d'Infanterie de Ligne (IVe Corps)
« Reply #10 on: February 04, 2017, 01:59:31 am »
Bande de moutons va !   8)

Pour la peine tiens MAUVAISE CONTINUATION

#dédiàmonpotoSyrcrimtavu

Offline Chronos

  • Second Lieutenant
  • *
  • Posts: 251
  • ok.
    • View Profile
  • Side: Confederacy
Re: 45e Régiment d'Infanterie de Ligne (IVe Corps)
« Reply #11 on: February 04, 2017, 09:10:25 am »

Offline Hari

  • First Lieutenant
  • *
  • Posts: 186
    • View Profile
  • Side: Neutral
Re: 45e Régiment d'Infanterie de Ligne (IVe Corps)
« Reply #12 on: February 04, 2017, 09:16:58 am »

Offline Cara

  • French Language Moderator
  • Board Moderator
  • **
  • Posts: 3711
  • Former IVe_AdC
    • View Profile
    • TFD
  • Side: Union
Re: 45e Régiment d'Infanterie de Ligne (IVe Corps)
« Reply #13 on: February 04, 2017, 10:01:11 am »
Bonne continuation  :) Big up au plus ancien sous-officier du jeu. Et très beau thread

Offline MaThiEu

  • Sergeant Major
  • *
  • Posts: 416
  • אקד מוך
    • View Profile
    • Mon Fan Club :p
  • Nick: ISR_Mathieu
  • Side: Confederacy
Re: 45e Régiment d'Infanterie de Ligne (IVe Corps)
« Reply #14 on: February 05, 2017, 09:39:07 am »
Bonne continuation  :D